Mon histoire

Publié le par CARLA

carla la lapine (du site http://www.pourtoi.biz/pourtoi.htm)

Dans la forêt, au milieu de la nuit, on entendit un gros « bang ». Une étoile venait de tomber...

De grands pleurs suivirent la chute.

Une petite lapine, qui avait assisté à la scène, s’approcha et lui dit :

« Mais que t’arrive-t-il ?

- Je faisais la course avec mon frère ; j’ai heurté une planète et je suis tombée.

- Et tu t’es fait mal ?

- En fait non, mais j’ai eu très peur.

- Comment t’appelles-tu ? demanda la lapine.

- Je m’appelle laura. Et toi ?

- carla ! dit la lapine.

- Il faut que je reparte dans le ciel maintenant. Maman va s’inquiéter, dit laura. Lance-moi en l’air ! »

carla attrapa laura et la projeta le plus haut possible. Bang ! Elle retomba. laura pleura encore plus fort que la première fois.

« Je ne reverrai jamais maman. Je vais être toute seule pour toujours et je vais mourir !» sanglotait l’étoile.

carla la consola comme elle put :.

« Mais non, mais non, je suis là. Viens, allons voir papy Lapinosse ! Lui, qui connaît tout, nous dira quoi faire. »

Papy Lapinosse était le plus vieux et le plus sage des lapins de toute la forêt.

Les deux nouvelles amies partirent donc dans la direction du terrier du grand-père.

Quand elles arrivèrent, Lapinosse dormait à poings fermés. carla le secoua dans tous les sens.

« Papy ! Papy ! dit carla, il faut que tu aides laura à retourner dans le ciel. »

Ébahi, se frottant les yeux, car il croyait rêver, le grand-père aperçut laura.

« Mais, mais c’est impossible ! cria le lapin à barbichette. Une étoile ! Une étoile sur la terre ; ça alors ! »

La jeune carla raconta la chute de laura à son grand-père et lui demanda comment la renvoyer dans le ciel, parmi les siens.

Papy Lapinosse se tira la barbichette, soucieux. En fait, il ne savait pas quoi faire. Mais, comment le dire à cette jeune étoile qui avait les larmes aux yeux.

« Il faut que j’aille consulter mes livres. » dit le vieux sage en retournant dans son terrier.

À peine quelques minutes plus tard, carla cria : «Papy ! Papy ! Viens vite ! laura s’éteint ! »

Papy Lapinosse sortit aussitôt pour constater que la belle lumière argentée de l’étoile faiblissait.

« Bon ! Bon ! Attendez-moi, je regarde dans ma bibliothèque au plus vite. » dit-il d’une voix qu’il voulait rassurante.

Plus d’une heure passa avant que papy Lapinosse revienne.

Pendant ce temps, laura s’était affaiblie encore plus.

En s’approchant de carla, papy Lapinosse lui expliqua tristement que laura allait mourir ; elle ne pouvait vivre que parmi les siens, et il n’y avait aucun moyen de la renvoyer dans le ciel.

Au fur et à mesure que le vieux lapin parlait, la lumière de laura diminuait et carla s’attrista tellement qu’elle se mit à pleurer.

Alors, papy Lapinosse porta carla au-dessus de laura pour que ses larmes tombent sur l’étoile.

Tout à coup, la lumière de l’étoile s’aviva et laura s’éleva doucement au-dessus du sol.

« Ça y est ! Je me sens beaucoup mieux et je vais rentrer chez moi. » dit-elle gaiement.

carla applaudissait de joie, tout en sautillant.

Puis, elle regarda son grand-père d’un air interrogateur.

Papy Lapinosse expliqua aux deux petites qu’il fallait des larmes pures et sincères pour permettre à laura de retourner dans le ciel.

Il s’en voulait d’avoir fait de la peine à carla en lui faisant croire que sa nouvelle amie allait mourir, mais il fallait un «vrai» chagrin.

carla et laura eurent le temps de se dire au revoir avant que celle-ci regagne le ciel.

laura lui fit la promesse que toutes les nuits, elle éclairerait sa chambre pour qu’elle n’ait plus jamais peur.

À partir de ce moment, carla passa des nuits paisibles et sans peur.

(c) 2004
Lydia Grouzard, pour la rédaction de l'histoire...
Marielle, pour la correction du texte...
Claudio, pour la création de l'histoire personnalisée.

Publié dans HISTOIRES

Commenter cet article